L’application mobile Indigo

Application Indigo

Penser, Parler, Agir

Parmi la multitude d’applications qui voient le jour, il y en a une qui sort du lot : Indigo. A plus d’un titre. Séduite par l’idée, j’ai voulu en savoir plus, et surtout la partager avec vous. Parce que tout ce qui peut contribuer à faire basculer le monde du bon côté – aussi petite soit l’action – mérite qu’on l’accompagne. En ce moment plus que jamais. En l’occurrence, Indigo est loin d’être une mini-action ou un one shot… Bienvenue dans l’univers des GoodVibes où Penser, Parler, Agir n’est plus une option. Mais une nécessité.

Indigo – La création d’un visionnaire

Stephane-de-FreitasUn souffle nouveau arrive grâce à certains utopistes qui transforment leur rêve en réalité. « Parce qu’ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait» (Marc Twain). Stéphane de Freitas en fait partie (retrouvez sa conférence TedX ici). Artiste connu sous le pseudonyme SdF, entrepreneur social, multicasquettes, il n’est jamais aussi heureux que quand il travaille sur les opposés. Mélangeant les codes urbains et contemporains, il s’exprime à travers différentes formes de performances artistiques telles que la sculpture, la peinture ou encore la vidéo.

Réalisateur du récent documentaire A voix haute – la force de la parole, il a voulu aller plus loin pour imaginer un nouveau système économique solidaire. Car effectivement, tout porte à croire que le système a besoin d’être changé. « La structure pyramidale dans laquelle nous évoluons rentre désormais en conflit avec une dynamique horizontale et il nous revient de trouver le bon équilibre », revendique le fondateur. « Nous devons changer les valeurs qui régissent les interactions humaines. Aujourd’hui, les relations humaines sont menées par les intérêts ». Le moment est donc venu de casser les codes. Stéphane, jeune trentenaire, est issu de la génération sacrifiée, divisée, comme diraient certains, mais surtout multiple, interconnectée et engagée. C’est d’ailleurs pour ça qu’il fait de l’art : « Pour exprimer le fait que l’on peut être multiple et ne faire qu’un ». Et pourquoi la couleur Indigo ? « C’est un peu de bleu et de rouge. Des couleurs que l’on a toujours opposées dans notre imaginaire. » C’est aussi la septième couleur de l’arc-en ciel…

Indigo – Une idée révolutionnaire

Et si, avec lui, nous imaginions un nouveau modèle de société, une nouvelle manière de vivre ? C’est le pari qu’il a fait, et avec lui une large communauté un peu partout en Europe et en Afrique. Parce qu’il s’agit d’un challenge mondial, pas moins ! Indigo, c’est la création d’une monnaie virtuelle basée sur un paradigme : « Plus tu donnes, plus tu es riche », complète Marie Lejmi, directrice de la communication de la Coopérative Indigo. Concrètement, il s’agit de télécharger l’application pour découvrir la plateforme sur laquelle les membres peuvent s’entraider. « Chacun a toujours quelque chose à donner même si, apparemment, il n’a rien. Et à l’inverse, chacun a toujours besoin de quelque chose même s’il semble avoir tout. » Si bien que sur Indigo, tous les biens sont accessibles et tous les services sont bénévoles. Derrière l’appli se trouve une association à but non lucratif, La Coopérative Indigo, fondée en 2012 par Stéphane de Freitas : « Notre objectif est de répondre au délitement du lien social grâce à un outil digital de solidarité. Rien de tel pour lutter contre le pessimisme ambiant qui mine injustement la confiance en notre époque. Je crois fermement que parmi toutes les initiatives collaboratives et participatives qui émergent, l’échange peut triompher ».

Indigo – Le concept

Indigo veut faciliter par l’entraide, l’accès aux biens et aux services pour tous, et en même temps digitaliser le mode de recrutement des bénévoles pour les associations. Sur l’interface, aucune monnaie réelle n’entre en ligne de compte. Les échanges se font en contrepartie de Digo, la « monnaie de la générosité » que l’on obtient en offrant de son temps ou des biens aux autres membres de la communauté. Plus on obtient des Digos, plus on reçoit des GoodVibes ! Ce n’est pas n’importe quoi : l’algorithme de ce coefficient a été calculé avec l’aide d’un professeur de l’université d’Harvard. Réseau social le plus financé par crowdfunding en France en 2015, Indigo a, en seulement six semaines, été cofinancée à 118% par 632 contributeurs, vue dans 92 pays, partagée 5902 fois sur les réseaux sociaux pour atteindre 23 694 euros levés et devenir. Elle a également permis de créer une communauté de suiveurs sur la Fanpage Facebook Indigo World. Comme quoi, l’idée voyage à travers les esprits…

Indigo – Le lancement

Troc-Party-Indigo Le 6 juin dernier, Indigo choisissait l’Ambassade de France à Athènes pour bêta-tester son application auprès des Grecs. Le déploiement arrive bientôt en France, puis au Portugal et en Côte d’Ivoire, avant de semer des graines un peu partout dans le monde.
Début juin, elle organisait aussi la première Troc Party à Paris avec les béta-testeurs.
« Indigo, c’est aussi un outil digital d’entraide, qui a notamment pour vocation d’aider les personnes démunies et répondre à la crise des réfugiés en les aidant à se réinsérer socialement », conclut Stéphane de Freitas.
Les artistes Matthieu Chedid, Kery James, Lisa Azuelos et Blanca Li soutiennent déjà Indigo. Pourquoi pas vous ? L’association recherche des ambassadeurs sur toute la France…

Partager cet article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn